top of page

Les éco-réflexes accessibles à tous

Renseignez vous avant votre départ sur le mode de vie des habitants, leur rapport à la religion ou encore à l'économie du pays.

Ne prélevez pas de coquillages dans la nature (coquillages, fleurs...)

Dans les zones protégées ou en randonnée, restez sur les sentiers balisés et n'allez que dans les espaces ouverts aux visiteurs. Vous éviterez ainsi de piétiner la flore sauvage. 

Ne touchez pas et ne nourrissez pas les animaux sauvages. Cela pourrait entraîner une modification de leur comportement, voire même être dangereux pour leur santé. 

De plus en plus d'hôtels proposent de ne pas changer votre linge de toilette quotidiennement. Acceptez ! Dans certains pays, l'eau est rare et précieuse... 

Privilégiez les souvenirs provenant de l'artisanat local aux produits manufacturés et bien souvent importés. 

Privilégiez la cuisine locale faite avec des aliments produits sur place. 

Des choix éclairés pour les mieux préparés
 

Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable, qui soutiennent des projets éthiques et solidaires. 

Privilégiez des prestataires locaux qui connaissent bien leur région et la défendent; et à qui profitera directement vos dépenses. De manière générale, limitez au maximum les intermédiaires. 

Quand c'est possible, choisissez des hébergements possédant des labels reconnus (l'écolabel européen, Clef Verte, les gites pandas WWF...) ou inscrits dans une démarche de constante amélioration. 


Les leviers les plus impactants pour les plus motivés

Calculez votre empreinte carbone, et faites le maximum pour la compenser. 

Limitez les trajets en avion et privilégiez les destinations accessibles en train. 

bottom of page